ÉTIENNE AUGRAS, Chef de projet installations pétrolières et pétrochimie

 
Etienne Augras
19 mars 2014, Tags : Témoignages
Partager :
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages

 

Tempérament : Obstiné et passionné.

Signe particulier : Amoureux de voitures anciennes, parachutiste et féru de voyages.

On dit de lui : « Étienne est LE référent en termes de stockage d’hydrocarbures au sein du département International. Très impliqué dans son travail, il est parfois d’humeur grincheuse lorsque les affaires ne se déroulent pas comme prévu. Sa discrétion et ses multiples compétences masquent le travail considérable qu’il réalise sur ses projets depuis la conception jusqu’à la mise en service. »

Il dit d’ORTEC : « Je suis rentré dans le groupe il y a dix ans comme chef d’équipe et je suis maintenant chef de projet, je pense qu’il y a peu d’entreprise qui permettent une telle évolution de carrière. »

« Peu d’entreprises permettent une telle évolution de carrière »

Compagnon du Devoir depuis 1994, Étienne Augras fait son apprentissage dans la chaudronnerie. Son Tour de France lui permet la découverte de nombreuses spécialisations du métier, et c’est dans le cadre de sa formation qu’il traversera l’Europe et le monde, ses chantiers le poussant d’abord en Bulgarie, puis toujours plus loin, la Réunion, Madagascar, Maurice.

Un goût prononcé pour les missions à l’international et un tempérament de « bâtisseur » sont les dénominateurs communs des projets d’Étienne : il entre en 2004 chez Friedlander pour encadrer du personnel sur un chantier de construction d’une centrale électrique au Cameroun, et ce sera le début d’une carrière principalement effectuée sur des grands projets en Afrique Occidentale.

Entre brousse et plateformes logistiques, qui l’amènent à se déplacer régulièrement sur le continent, Étienne se fait une spécialité de la supervision de grands ouvrages dans le stockage du gaz et la pétrochimie.

Une passion pour l’apprentissage et la technicité des métiers l’amènent à prendre la responsabilité d’importants chantiers, dont il aime connaître les moindres détails, de la conception à l’exécution.

« Je ne suis jamais seul dans mes projets », confie Étienne, « même si j’ai une grande liberté, je rends compte régulièrement de mes actions sur les projets, et je travaille en partenariat avec les équipes de chiffrage, projet, et méthodes. »

Un souhait pour l’avenir ? « Travailler avec la prochaine génération de bâtisseurs, sur de grands projets communs, pour toujours être entouré et former les équipes de demain. »


Partager :
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages